novembre 16

Le meilleur moment pour faire vos courses

 faire les coursesPour avoir une vie saine et équilibrée, il est indispensable de bien manger, et donc de s’organiser pour faire les courses.

Choisir le bon moment pour faire les courses peut nous aider à mettre en place un rythme sain.

Pour commencer je pense que faire les courses sans avoir de liste est une perte de temps.

Recevez le guide gratuit « S’organiser avec succès » pour être efficace, et vous libérer du temps libre pour vos envies et vos passions !

Vous y découvrirez comment :

  • Passer à l'action rapidement, sans efforts
  • Ne plus rien remettre au lendemain
  • Ne plus jamais être débordé (-e)

Grâce à une liste, on s’assure de ne rien oublier et on n’achète que ce qui est prévu, pas plus, pas moins.

C’est d’autant plus important si faire les courses nous parait être une corvée, car dans ce cas on peut s’éviter de devoir faire les courses 3 fois par semaine pour combler nos oublis ! Quel gain de temps !

J’en parlais aussi dans un article sur la cuisine au quotidien, pour bien cuisiner et manger sainement, il faut commencer par bien faire les courses 🙂

Dans mon article « comment avoir plus de temps libre », j’avais calculé qu’on avait en moyenne 2 fois plus de temps libre durant les 2 jours du week-end, que durant l’ensemble des 5 jours de travail de la semaine (si on travaille 8 heures par jour).

Pour cette raison, il est vraiment dommage d’utiliser notre précieux temps libre de la semaine pour aller faire des courses qu’on aurait pu faire le week-end !

Quand on travaille toute la journée, le soir on peut avoir envie de se détendre, de prendre l’air, de faire du sport !

Mais le week-end aussi on a envie de faire ce qu’il nous plaît, de prendre du temps pour nous.

Si par exemple on avait prévu une activité le samedi après-midi et que l’on n’a pas encore fait les courses, on se retrouve à courir pour tout faire, et/ou on se dit qu’on pourra faire les courses en semaine…

L’astuce simple pour achever cette corvée sans problèmes est de s’en servir de crapaud : Il faut s’en défaire le plus vite possible.

Le samedi matin à la première heure par exemple, ou bien le vendredi soir.

En faisant ainsi, voilà ce qu’il se passe :

On a, dès le début du week-end une sensation d’accomplissement et d’avance. Les courses, cette grosse corvée, c’est fait.

Cela nous libère du temps pour le week-end, mais surtout, cela nous libère l’esprit !

C’est tellement plus reposant d’assumer ses responsabilités plutôt que de constamment les remettre au lendemain !

Personnellement, j’aime faire les courses le vendredi soir. Cela me permet de vraiment profiter du week-end.

En Allemagne (enfin du moins en Bavière), il est courant de travailler un peu plus chaque jour et de quitter le bureau plus tôt le vendredi après-midi. C’est pratique pour faire les courses.

J’imagine que ça peut aussi marcher le samedi matin. Par contre pour bien démarrer il peut être intéressant d’utiliser des Starters, comme pour se motiver à faire du sport :

Préparer ses vêtements la veille, la table du petit déjeuner, et bien sûr la liste de course !

Qu’en pensez-vous ?  Avez-vous essayé ? Quand faites-vous vos courses ?

À bientôt sur le blog !

Thomas

PS : Vous aurez remarqué que je publie un peu moins ces derniers temps. C’est que je suis en train de peaufiner la formation en organisation dont je vous avais parlé dans mon dernier article :-). Elle est bientôt prête !

À propos de l'auteur 

Thomas Girard

Je suis Thomas GIRARD, consultant en organisation personnelle. Sur ce blog, je partage avec vous des conseils et méthodes pour trouver un équilibre de vie entre votre travail, votre famille et vos passions (sport ou autres !)


Tags

famille, gestion du temps, organisation, santé


À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas divulguée. Les champs obligatoires sont marqués (*)

  1. Perso les courses c’est le samedi matin a la fraiche ! Pendant que mon fils fait du sport ! Comme ca des que j’ai fini, hop je le recupere et le tour est joué ! Et effectivement j’aime ce creneau !

  2. Trouver le bon créneau et s’y tenir est pour moi le plus efficace. J’ai choisi le marché du dimanche quand les enfants sont occupés. Je suis seule et c’est un bon moment de détente, même sous la pluie belge. Cela fait longtemps que je n’ai plus vu les courses comme une corvée. A Munich, il y a aussi des très chouettes marchés. On peut y acheter juste ce dont on a besoin, rien de plus.

  3. Les drive qui fleurissent en France ont changé ma vie. Je fais les courses à des moments variés, mais surtout en vérifiant le contenu de mes étagères, ce qui évite d’avoir 4 paquets de riz et aucun de pâtes le jour où on fait un gratin de pâtes 😉 Et je rentre dans les supermarchés environ une fois par mois, toujours pour des produits bien spécifiques non disponible sur le drive.
    Par contre, j’ai un créneau horaire attitré pour récupérer mes courses, et un autre créneau (pendant les activités des enfants) pour acheter les fruits et légumes que je ne commande pas.

    1. Très bonne stratégie ! C’est vrai que le drive peut permettre un gain de temps significatif.

      Je n’ai pas encore pu tester le drive, et à ma connaissance il n’y en a pas en Allemagne (ou du moins pas près de chez moi)

  4. Faire ses courses le samedi matin permet aussi d’éviter la cohue dans les rayons et aux caisses, et donc de gagner du temps (ou de ne pas en perdre) et de moins stresser. Et ainsi tous les ingrédients seront dans la maison durant le wee-end pour cuisiner les plats de la semaine.

    1. Bonjour Lucie !

      C’est vrai selon le pays, et les horaires d’ouverture, le samedi matin est parfois la meilleure option 🙂

      Dans le sud de l’Allemagne où je vis (Bavière), il est courant de terminer la journée de travail vers 13h, ce qui laisse donc encore le temps de faire les courses, avant la cohue du soir 🙂

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}