juin 17

Une technique redoutable pour avoir plus d’énergie et travailler mieux

éclairVous l’aurez remarqué, les conseils et techniques que je mets en ligne sur le blog sont parfois très simples, un peu comme la technique dont je vais vous parler aujourd’hui.

Pourtant, quand on est la tête dans le guidon et que l’on travaille beaucoup, on a tendance à oublier qu’on les connaissait.

Dans cet article je présente donc une technique redoutable pour déborder d’énergie et travailler mieux !

Recevez le guide gratuit « S’organiser avec succès » pour être efficace, et vous libérer du temps libre pour vos envies et vos passions !

Vous y découvrirez comment :

  • Passer à l'action rapidement, sans efforts
  • Ne plus rien remettre au lendemain
  • Ne plus jamais être débordé (-e)

Il y a deux manières d’attaquer une journée. On peut l’attaquer avec du retard ou avec de l’avance.

Attaquer la journée avec du retard :

Quand on arrive « tard » au bureau, les collègues sont déjà actifs, les téléphones sonnent, les boites mails se remplissent. On pose à peine notre veste que l’on se sent happé par nos responsabilités, par toutes les choses à faire. Bref, déjà là, on a l’impression d’être en retard.

On pourrait se dire que ce n’est pas du retard puisque l’on va pouvoir rester un peu plus tard au bureau le soir pour compenser, c’est vrai. Mais il n’empêche que la sensation ressentie au matin est bel et bien celle d’être en retard.

Cette sensation de retard est décourageante et démotivante. Il arrive même parfois que cela nous paralyse et nous empêche d’avancer.

Et comme on arrive tard, on doit aussi partir un peu plus tard du bureau, c’est logique. Il arrive même que l’on doive faire des heures supplémentaires pour compenser notre faible efficacité de la journée.

On quitte donc le bureau quand il fait nuit, quand tous les magasins sont fermés et on a de nouveau l’impression d’être en retard.  Cela nous démotive une deuxième fois.

Une fois à la maison on se dit qu’il faudrait faire la vaisselle, étendre le linge ou préparer à manger… Mais on a encore cette désagréable impression d’avoir du retard sur la soirée, alors on se dit, que au point où on en est, on ferait mieux de (plusieurs choix possibles :-)):

  • S’affaler devant la télé
  • commander une pizza
  • avaler 1 litre de glace
  • manger 3 tablettes de chocolat
  • passer au Junk-food-drive
  • ou autre selon les goûts..

Maintenant voyons ce que nous offre l’autre option qui consiste à arriver tôt au bureau.

Attaquer la journée avec de l’avance :

En arrivant tôt, et en partant plus tôt du bureau, on fait autant d’heures mais on a deux fois la sensation d’être en avance !

Il s’agit d’une sensation extrêmement motivante ! Cela nous donne beaucoup d’énergie le matin pour être efficace au bureau, et beaucoup d’énergie le soir pour continuer d’être actif .

Mais c’est même plus que cela :

Le fait d’arriver tôt le matin peut nous permettre de produire de l’énergie tout au long de la journée et de terminer la journée en pleine forme.

Comment ?

Il s’agit d’un « cercle vertueux d’accomplissement » qui se met en route tout seul dès le matin.

  1. On arrive tôt, dynamiques et motivés (-ées) par cette sensation d’avance.
  2. On accomplit déjà des choses, ce qui renforce notre positivisme
  3. Ce positivisme nous entraîne vers l’accomplissement d’autres actions qui à leurs tours entretiennent notre motivation.
  4. La sensation d’avance est ainsi conservée toute la journée et permet d’abattre le travail en se félicitant, plutôt qu’en se lamentant d’avoir du retard.

Quand on agit ainsi, la journée passe incroyablement vite, et le soir, on déborde encore d’énergie !

Il nous est encore possible d’entreprendre quelque chose ! Comme se mettre au sport ou faire la cuisine quotidienne !

Vous connaissez probablement cette technique, non ?

Est-ce que vous l’utilisez ? Racontez-moi 🙂

Thomas

À propos de l'auteur 

Thomas Girard

Je suis Thomas GIRARD, consultant en organisation personnelle. Sur ce blog, je partage avec vous des conseils et méthodes pour trouver un équilibre de vie entre votre travail, votre famille et vos passions (sport ou autres !)


Tags

gestion du temps, motivation, objectif, organisation, travail


À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas divulguée. Les champs obligatoires sont marqués (*)

  1. Bonjour Thomas,
    Petit article qui n’a l’air de rien mais pourtant tellement vrai. Je l’ai testé depuis un an et j’avoue qu’arriver la première au bureau, même quinze minutes avant le suivant, me permet de gagner beaucoup de temps et d’augmenter ma motivation. C’est vraiment une sensation agréable. J’en profite pour te remercier pour ton blog, trouvé au depart pour la course à pieds mais utilisé grandement pour l’équilibre entre job et vie privée. J’apprécie beaucoup ce soucis de maintenir cet équilibre pour une raison différente que les traditionnelles gardes d’enfants (même si je suis concernée par les enfants). Vivement le prochain article et bonjour a Munich, Sabine.

    1. Bonsoir Sabine !

      Finalement je n’aurais peut-être pas dû écrire cet article, car si tout le monde fini par utiliser cette technique, ça va vraiment devenir difficile d’arriver en premier ! 🙂

      Merci pour le commentaire, rien ne me fait plus plaisir que de savoir mes articles lus et et appréciés. Et si le blog t’est utile pour l’équilibre job / vie privée, alors j’ai atteint mon but !

      @ bientôt sur le blog !

      Thomas

  2. Bonjour,
    Depuis que je travaille, j’ai effectivement pris l’habitude de commencer tot … et je confirme tout ca. Le soir j’enquille souvent par du sport (badminton / escrime) et j’ai moins l’impression de courrir !
    Par contre mes collegues arrivant plus tard (particulierement vrai en ile de france), j’ai aussi le sentiment de passer a coté de pleins de choses le soir …

  3. C’est vrai que quand j’ai eu le temps de faire tout ce que j’avais prévu et que j’arrive au boulot en avance, j’ai tout de suite le sourire et je suis détendue. Dans le commerce et le travail d’équipe, c’est un super atout !

  4. Bonjour, je crois que cet article dit la vérité mais quand on a des enfants à gérer, comment faire ? Les lever à l’aube pour pouvoir commencer en avance notre propre journée ? C’est quelque chose qui ne semble pas faisable si on prend en compte le bien être des enfants ….

    1. Bonjour Delphine !

      Sisi la technique du crapaud fonctionne aussi quand on a des enfants :-). Nous avons 2 enfants (1 an et 4 ans) et nous l’utilisons tous les jours. D’ailleurs c’est même passé dans notre vocabulaire de couple : « Aller chéri(-e), courage, avale de crapaud 😀 »

      Voici quelques exemples pour vous donner des idées : On peut se lever avant les enfants pour tout préparer en avance (Petit dèj, habits pour la journée).
      Le soir, une fois les enfants au lit, c’est souvent là le moment de placer un bon crapaud ! Car la tentation de de rien faire (Trainer sur Facebook, la télé) est grande ! Donc là on peut s’engager avec soi-même à avaler le crapaud.

      Mon crapaud le soir c’est après le repas ranger la cuisine nikel, lancer le lave vaisselle, sortir les poubelles.

      Une fois cela fait, je me sens motivé pour continuer : étendre le linge / programmer une lessive / ranger les jouets.

      Aussi pour le enfants, il ne faut pas hésiter à la faire participer aux tâches du quotidien, y compri les crapauds.. Par exemple, à la maison nous préférons prendre 30 min de plus pour faire à manger mais le faire avec le grand qui nous « aide », en coupant des carottes ou en mélangeant la sauce.

      N’hésitez pas à partager vos essais sur le blog, cela m’intéresse ainsi que les autres lecteurs / lectrices !

      Thomas

    2. Oups ! Je pensais que votre commentaire avait été posté sur l’article de la méthode du crapaud 🙂

      Effectivement avec des enfants c’est différents, mais les enfants sont souvent couchés, tôt, ils dorment plus que nous. Donc on peut se lever avant eux et déjà faire une partie des corvées de bonne heure.

      Le matin, pendant qu’ils dorment, j’étend le linge (La lessive tourne la nuit), je préparer le petit dèj, ou alors parfois je vais courir.

      Le tout est bien-sûr de se coucher assez tôt, mais on y gagne en forme, productivité, motivation et bien-être 🙂

  5. Bonjour Thomas!
    Je reviens sur votre article! Effectivement nous sommes plus productif en arrivant tôt au boulot, mais certains impondérables ne nous le permettent pas comme les enfants. Votre article est valable pr les célibataires et papas qui ne gèrent pas les enfants le matin.
    J arrive pr ma part au travail à 7h35 et beaucoup de mes collègues sont déjà en place et me sautent dessus des le début de la journée ce qui ne me donne pas une bonne sensation pr commencer ma journée. Auriez vous une astuce ??
    Bien cordialement
    Sandra

    1. Bonsoir Sandra !

      Je connais votre situation, je vis la même depuis que nous avons 2 enfants, et que je m’implique dans le quotidien des enfants, y compris pour la routine du matin, et les emmener au kindergarten (Nous vivons en Allemagne).

      J’ai des horaires de travail flexibles, donc il peut m’arriver d’arriver à 8h au bureau, 9h voire même 10h30 selon la situation (évidemment du coups je rentre plus tard ce qui n’est pas forcément bien).

      Et effectivement, quand on arrive tard le matin on se fait facilement « happer » par les urgences, les collègues impatients et cette sensation d’être en retard.
      La parade que j’y ai trouvé est dans mon système d’organisation, notamment mes listes de tâche et ma « boîte de réception » de tâche. (Non pas celle des e-mails, mais bien celle qui me permet de « collecter » mes tâches et todos).

      Le matin, comme le soir j’ai une routine qui consiste à parcourir et organiser mes listes de tâches et à vider ma « boite de réception » pour répartir les tâches sur les bonnes listes. L’avantage c’est que cela permet de passer drôlement plus vite à l’action par la suite. Aussi, avoir des listes claires et structurées, nous aide à rester concentré sur ce que l’on a à faire, on est moins sensibles aux interruptions et en cochant les tâches accomplies, on a la sensation de progresser !

      Mais pour revenir à nos moutons, ce que je fais, c’est que le soir, avant de quitter le bureau, j’arrête de « Travailler » 15 minutes plus tôt que prévu, et je prends soin de bien faire ma routine du soir, en triant mes listes de tâche, en vidant ma boîte de réception et vérifiant que mes tâches sont bien des actions concrètes et réalisables facilement (définies par un verbe d’action ! ! !).

      Du coup le lendemain matin, je suis directement prêt à travailler, mes listes de tâche me permettent de commencer au quart de tour.

      Un point très important avec un système d’organisation et un système de liste, c’est que cela nous aide à ne pas céder aux soi-disant urgences. Chaque tâche mérite, et doit passer par le même processus de tri que les autres pour finir sur une de nos listes.

      Ensuite nos listes sont comme nos cartes lors d’un jeux de cartes, bien disposées sous nos yeux. On peut plus facilement choisir quelle tâche il est plus opportun de réaliser à quel moment, et on s’en retrouve plus efficace, et plus motivé(e) car on DECIDE, et on ne subit plus 🙂

      J’espère que j’aurai pu vous aider Sandra ! À bientôt peut-être ! 🙂

      Thomas

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}