Le télétravail offre énormément d’avantages, même lorsqu’il n’est utilisé qu’un ou deux jours par semaine :

  • Il nous offre plus de temps libre
  • Il nous évite le stress tant psychologique que physique du transport (inconfort)
  • Il diminue nos frais de transport (carburant)
  • Il peut rendre notre travail beaucoup plus efficace

Découvrez si le télétravail vous est possible et apprenez à bien le mettre en place !

Voici 3 conditions pour pouvoir prétendre auprès d’un supérieur avoir besoin de télétravail :

 1 – Avoir au moins 1h30 de transport par jour (plus ou moins)

C’est simple, si l’on habite à 5 min du bureau, il est plus difficile d’argumenter la proposition de télétravail…:-)

 2 – Exercer une profession pour laquelle travailler à distance est possible

Il doit nous être possible de travailler aussi bien à la maison qu’au bureau. Si une bonne partie de notre travail se fait sur ordinateur, alors c’est très facile à mettre en place !

La plupart des entreprises disposent d’un système d’accès aux données à distance. Mais il est aussi possible d’utiliser DROPBOX, souvent plus rapide, et surtout beaucoup plus facile et intuitif à utiliser. Pour vous faire découvrir DropBox, j’ai justement rédiger l’article : « DROPBOX : Un outil d’organisation puissant et révolutionnaire»

On peut aussi effectuer une redirection du numéro de téléphone du bureau pour rester joignable.

 3 – Pouvoir travailler sereinement chez soi

Beaucoup de gens craignent de ne pas pouvoir travailler aussi bien à la maison qu’au bureau.

Mais il ne tient qu’à nous de mettre en place des conditions de travail idéales chez nous. Il est évident qu’il nous faut un bureau dédié, dans une pièce à part.

Et si l’on veut utiliser notre bureau personnel, le mieux est d’y appliquer dès le départ la méthode des 5S. On y sera ainsi plus efficace, et on n’y mélangera pas les torchons et les serviettes (documents personnels / professionnels).

Il est aussi très important de pouvoir trouver une « fenêtre  de temps », pendant laquelle on pourra travailler sereinement. (Les enfants sont-ils à l’école toute la journée ? :-))

Et si l’on ne trouve pas la possibilité de travailler 8 heures d’un bloc, ce n’est pas si grave. Rien ne nous empêche d’en faire un peu moins l’après-midi pour aller chercher les enfants à l’école, puis de s’y remettre 2 heures une fois qu’ils sont couchés. Si l’on a bien défini notre travail, cela fonctionnera.

En plus de cela, le fait de morceler notre temps de travail en plusieurs gros morceaux nous aide à utiliser la loi de parkinson pour être plus efficace ! N’oubliez pas que « Le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement »

Attention, s’il nous arrive de fragmenter notre travail durant la journée, nous devons l’anticiper pour pouvoir planifier notre travail en conséquence. Cela n’a rien à voir avec les interruptions de l’extérieur qui elles, ne sont pas contrôlées et impactent négativement notre efficacité (Cf article : Êtes-vous protégés contre les interruptions ?.)

Les interruptions, elles, doivent êtres évitées au maximum. C’est pour cette raison que la décision de mettre en place le télétravail doit se prendre en famille. Tous les membres doivent comprendre qu’au moment où l’on s’enferme dans le bureau, il ne faut plus nous déranger.

 « Oui mais si … »

 S’il faut mettre le linge à sécher, s’il faut préparer à manger, s’il faut faire le ménage ?

Il est clair que l’on pourrait se sentir plus préoccupé par les tâches ménagères que par notre travail. Mais il est toujours possible d’éviter de s’interrompre.

Pour y parvenir, il est primordial d’anticiper au maximum toutes les tâches ménagères afin de pouvoir par la suite travailler l’esprit libre.

En plus de cela, il ne faut pas oublier que le télétravail nous permet de gagner l’intégralité de notre temps de transport ! Donc si nous n’arrivons pas à gérer ménage, cuisine, ou autre, c’est clairement un manque d’organisation et non pas un manque de temps.

Si vous suivez mon blog, vous avez déjà acquis des compétences organisationnelles hors paires ;-).

Vous savez par exemple grouper les tâches pour gagner du temps (cuisine, courses, ou autre). Vous anticipez au maximum, vous utilisez les check lists sans retenue, comme par exemple pour dresser en 2 min une liste de course exhaustive.

Vous avez lu l’article « Comment ne plus remettre à demain » vous vous acquittez rapidement et efficacement de vos tâches ménagères en suspens, vous laissant le champ libre pour travailler.

Pour couronner le tout, la mise en place d’un système d’organisation efficace est fondamentale.

Un bon système d’organisation permet (entre autres) d’avoir à portée de main un inventaire exhaustif de toute les tâches que nous avons à réaliser. Un tel système, avec des types de tâches et des contextes (à la maison, au bureau) procure de nombreux avantages, en particulier pour le cas du télétravail.

Un tel système d’organisation ne se met pas en place en un jour donc le plus tôt on apprend à la comprendre le mieux c’est. Ce n’est pas toujours facile à mettre en pratique lorsque l’on manque d’expérience.

Pour résumer, voici certains avantages procurés par le travail à distance (Home-Office)

  • On gagne du temps pour nous, pour notre famille ou pour faire du sport par exemple.
  • On réduit le niveau de stress (environnement familial apaisant, pas de stress physique / psychologique du transport)
  • On y gagne beaucoup d’efficacité. En effet on est souvent moins interrompu qu’au bureau. Les collègues réfléchissent à deux fois avant de nous appeler ou de nous envoyer un mail. D’ailleurs il se peut qu’entre temps ils trouvent la réponse d’eux même, tant mieux ! Mais si la prise de contact est vraiment nécessaire, elle reste possible. C’est l’idéal !
  • Le télétravail nous responsabilise. En tant qu’adultes nous comprenons que pour que le système fonctionne sur le long terme, nous nous devons de respecter les règles du jeu, d’être efficaces et organisés. C’est une très bonne opportunité pour remettre en cause nos habitudes de travail et mettre en place une démarche de développement personnel.

Cela en vaut la peine ! Si le travail est bouclé à temps, il nous suffit de sortir de notre bureau pour aller courir ou serrer notre épouse (époux) dans nos bras, avec beaucoup plus de temps libre qu’à l’habitude !

 Ce luxe ne mérite-t-il pas un petit effort d’organisation ? Je pense que si !

Comment négocier un accord de télétravail :

Le mieux je pense est d’abord d’apprendre à maîtriser les techniques d’organisation que je présente sur le blog. Pourquoi ? Prenons un exemple :

Si notre bureau est constamment en désordre, comment réussir à convaincre que nous réussirons à rester organisé et productif à la maison ?

Là encore la mise en place de méthodes d’organisation avancées procure des avantages. On n’oublie plus rien, le travail est toujours fait à temps, il y a de l’ordre dans nos papiers, nos collègues / supérieurs nous font donc confiance !

Tester sans risque le télétravail

Si vos horaires de travail sont flexibles, vous pouvez tout simplement tester le télétravail « pour vous », sans pour autant en parler à vos collègues. Il faut avoir pris soin de préparer son bureau à la maison, son matériel et de maîtriser DropBox si besoin …

Et un jour, vous décidez par exemple de rentrer une heure plus tôt, prétextant un rendez vous chez le coiffeur ou autre. En réalité vous emportez un morceau de travail à la maison.

On peut ainsi optimiser nos habitudes et notre cadre de travail à la maison avant même d’en avoir parlé à notre supérieur. Par conséquent on sera beaucoup plus confiant et rassuré pour négocier car l’on sait alors déjà que cela fonctionne !

Je tiens à préciser que je ne travaille pas à domicile. J’ai eu idée de cet article parce que je suis confronté depuis plus d’un mois à un gros problème de transport.

Sans voiture je « subis » en ce moment 4 heures de train par jour pour aller travailler. Sans parler du fait que les transports à Munich sont hors de prix.

J’ai donc dû adapter mon rythme de vie en conséquence : réduire le sport  pour conserver l’équilibre « exercice physique / nombres d’heures de sommeil possible », indispensable pour rester en forme sur le long terme (sans blessures, sans surentraînement).

Si cette situation n’était pas temporaire, je pense que je me serais vraiment posé la question du télétravail, d’autant qu’un de mes collègues l’utilise déjà.

Cet article est terminé !

Si vous avez de l’expérience avec le travail à la maison n’hésitez pas à la partager en commentaire :-).

Utilisez-vous, vous ou vos proches le télétravail ?

Comment-vous organisez vous pour ça ?

Que vous apporte le télétravail au quotidien : Une meilleure qualité de vie ?

Merci d’avoir lu cet article !

Thomas

Share This