Quand on rentre du travail, on est souvent fatigué et c’est justement à ce moment là que l’on se demande :

« Mais qu’est-ce qu’on mange ce soir ? »

Dans cet article j’explique de manière simple pourquoi nous n’arrivons pas à bien cuisiner au quotidien et je propose une méthode infaillible pour y remédier !

Il est possible de travailler 40 heures par semaine sans stress, de faire du sport, ET de cuisiner 🙂

Notre problème : cuisiner au quotidien

Pourquoi n’arrivons nous pas à cuisiner au quotidien ? J’ai identifié deux causes à ce problème :

1ère cause :  Nous manquons d’idées de recettes

Lorsque l’on rentre du travail, il arrive que l’on se pose la question « Qu’est-ce qu’on mange » ? A ce moment là il est souvent déjà trop tard pour opter vers une cuisine saine. Notre fatigue, doublée de notre indécision nous bloquent. On se retrouve alors à décongeler, à commander une pizza, bref, on mange ce que l’on peut :-).

Si nous avions déjà quelque part une liste de recettes simples que l’on maîtrise, on se serait déjà facilité la tâche pour choisir la recette du jour !

 2ème cause : Nous faisons mal nos courses

La 2ème cause est que l’on fait souvent mal les courses. On fait souvent les courses par habitude, en se promenant dans les rayons des supermarchés, achetant ci et là ce dont on pense avoir besoin. Évidement cette manière de faire les courses ne nous garantit absolument pas d’avoir des ingrédients vraiment utiles.

J’ai déjà abordé le sujet des courses dans l’article « Plus de produits, plus de services, plus de choix, plus, plus, plus !« .

Dans cet article j’explique que si l’on ne définit pas AVANT d’aller au supermarché de quoi nous avons besoin, alors nous allons à coups sûr acheter en fonction de ce que le magasin propose, selon les « réductions », de manière plus ou moins aléatoire au fil des rayons.

En procédant ainsi, on est amené à acheter des produits :

  • qui ne peuvent pas facilement être combinés pour faire une recette,
  • dans des quantités qui dépassent nos besoins.

Une méthode simple pour cuisiner au quotidien :

 – 1 ère étape : Se constituer une liste de recette

La première étape est de se constituer une importante liste de recette simples, rapide et équilibrées. On peut les trouver sur internet ou dans les livres de recette. Les recettes des livres sont toutefois souvent trop compliquées ou longues, et donc peu adaptées à la vie quotidienne. Ne vous limitez pas ! Passez du temps à créer votre liste d’idées repas, vous verrez que cet investissement en temps est très rentable.

Quand je parle de recette, je ne pense pas forcément à des choses compliquées. Il peut s’agir de simples idées repas.  Pour aussi avoir des recettes très rapides (recettes express), on peut utiliser des légumes en bocaux, des sachets de purée, des boîtes de sardines ou autres aliments prêts à l’emploi. Notre but n’est pas de faire dans la haute gastronomie. Il nous faut des recettes simples, rapides et saines.

Le site internet Marmiton propose de nombreuses idées de repas simples, ajoutées et testées par des particuliers. Les amis ou la famille peuvent aussi avoir de bonnes idées !

Le fait de constituer cette liste de recette nous permet de passer au dessus de la question  » qu’est-ce qu’on mange ? ». Cette liste nous évite aussi de tomber dans la routine des  2 ou 3 recettes que nous connaissons par cœur et que nous faisons chaque semaine … :-). Par la suite, pour la semaine suivante, on pourra prévoir de réaliser 2 ou trois recettes issues de cette liste.

– 2 ème étape : Ré-apprendre à faire les courses

C’est seulement si l’on dispose de tous les ingrédients que l’on pourra cuisiner à partir de notre liste de recette.

Pour faire les courses efficacement, il faut comprendre qu’il existe 2 types d’aliments :

  • Les aliments à usage réguliers

Quoi qu’il arrive, ces aliments seront toujours utiles. Il peut s’agir du lait, des fruits, de yaourt, de beurre, d’œufs, de riz, de pâtes, d’huile, d’oignons, de boîte de légumes bref, tous ce dont on a besoin au quotidien, quels que soient les repas que nous avons prévus.

Pour ces aliments là, je vous conseille de vous créer une Check-list que vous laisserez dans la cuisine. Vous pouvez écrire sur cette liste tous les aliments à usage régulier que vous avez l’habitude d’utiliser. Pour vous donner une idée voici la liste que j’utilise actuellement.

 

Cela peut paraître bête, mais combien de fois nous arrive-t-il de penser, à tord, pouvoir tout garder en tête ? Sans liste, on finit toujours par oublier quelque chose.

Cette liste n’est pas forcément complète et ne correspond par forcément à vos besoins :-), à vous de l’adapter.

  • Les aliments à usage ponctuel

Il s’agit justement des aliments dont nous avons besoin pour faire une recette particulière. Il peut s’agir d’un certain type de viande ou d’un épice que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser.

Comment bien faire sa liste de courses :

Pour faire une liste de course efficace, on peut d’abord vérifier que l’on dispose  de chacun des aliments de notre check-list.

« Ai-je assez de beurre ? Me reste-t-il du lait ? etc.. »

On ajoute ensuite les aliments manquants à la liste de course de la semaine. En faisant cela, on reconstitue le « stock » de base. Cela nous évitera les mauvaises surprises du genre « il n’y a plus d’huile ! », ou bien  » Je pensais qu’il restait des œufs ! ». Vous voyez de quoi je parle, hein ? 🙂

Au passage, il est bon de remettre un peu d’ordre dans le frigo. Jetez les aliments périmés et  placez sur l’étagère du haut (au niveau des yeux) les aliments qu’il faut manger rapidement.

A cette liste de course, on rajoute ensuite les aliments utiles pour les recettes que nous voulons réaliser ( issues de notre liste de recette).

En faisant ainsi, on est sûr d’avoir tout ce qu’il faut pour la semaine, on gagne donc aussi du temps en ne faisant les courses qu’une fois ! C’est le principe du groupage que j’ai expliqué dans l’article « Pour plus d’efficacité : groupez !« 

Pour réussir à cuisiner au quotidien on peut retenir qu’il faut, en fin de semaine par exemple :

  1. Ranger le frigo (minimum une fois par semaine) : Jeter ce qui est périmé (cela n’arrivera normalement plus par la suite :-)), et placer en évidence les aliments à consommer rapidement.
  2. Vérifier notre stock d’ingrédients de base à l’aide de notre check-list et ajouter les ingrédients manquants à la liste de courses. Au début cette check-list sera probablement incomplète et vous oublierez probablement un aliment. Vous rajouterez alors cet aliment à la check-list, et ainsi de suite jusqu’à ce que votre check-list corresponde vraiment à vos besoins.
  3. Ajouter à la liste de courses les ingrédients utiles pour réaliser les recettes issues de notre liste d’idée de recette.

Le meilleur moment pour tester vos recettes reste le week-end, où vous avez beaucoup de temps libre. C’est le moment d’investir votre temps en cuisinant beaucoup ! Vous n’aurez ainsi plus qu’à vous mettre les pieds sous la table le lundi, voire le mardi :-).

Une fois les idées recette testées, il vous sera beaucoup plus facile et rapide de les utiliser en semaine.

Avec le temps, semaine après semaine, vous allez donc enrichir votre répertoire de recettes et d’idée repas que vous maîtrisez.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous vous sentez un peu perdu par rapport aux références aux autres articles publiés, vous pouvez consulter le plan du blog. Tous les articles sont rédigés de manière à se compléter les uns les autres et le plan du blog est là pour structurer l’ensemble :-).

Thomas

Mise à Jour : Pour complèter cet article j’en ai publié un autre : « Les Outils du Cuisinier Sportif »

Share This