Courir sur un tapisJ’ai toujours couru en plein air, et c’est d’ailleurs en partie pour cela que j’aime courir.

Mais récemment, j’étais deux semaines en déplacement professionnel en Espagne, et, contre toutes attentes, il ne faisait ni chaud, ni beau !

Au contraire, je n’ai eu que de la pluie :-(.

Et comme il y avait un « health-center » avec tapis de course à l’hôtel, je me suis dit : « pourquoi ne pas essayer ? »

C’est vrai que cela peut être pratique, surtout qu’il pleuvait des trombes d’eau dehors.

J’ai donc couru sur ce tapis de course.

Au bout de 5 min, j’avais trop chaud. Finalement, c’est normal, la température de la salle était douce, pas un brin de vent, et je courais sur place, sans me déplacer dans l’air qui normalement refroidit notre corps.

J’ai donc allumé la climatisation de la salle de sport, après tout, elle était pensée pour cela.

La température diminuée, je n’étouffai plus de chaleur, beaucoup mieux  !

J’ai pu courir ensuite sans trop de problèmes.

Par contre, je ne savais pas où poser mes yeux.

Je sais, cela peut paraître bête, mais d’habitude dehors, je pose le regard sur l’horizon, dans la direction que je prends.

Et j’apprécie voir évoluer le paysage qui défile sous mes yeux. De temps en temps je regarde à droite à gauche, tiens un oiseau, tiens ici un chien, Oh.. le coucher de soleil ! Je sens le vent sur mon visage, j’ai le bruit, les couleurs et les odeurs de l’extérieur… Quel bonheur !

Sans ces images et sensations en tête, il me serait très difficile de me lever très tôt pour faire du sport le matin avant le travail !

Là, j’ai dû poser mon regard contre le mur blanc qui se trouvait face à moi …

Il me manquait aussi la sensation « d’avancer » de « progresser » et par conséquent, j’ai pris beaucoup moins de plaisir à l’effort.

Et comme je l’ai déjà dit sur le blog, le plaisir de la pratique constitue un des 4 ingrédients magiques pour garder la motivation à faire du sport.

Bref, j’ai trouvé cela très « artificiel ».

C’est dommage, car je m’étais dit que c’était une solution intéressante pour les temps de grosse pluie.

Je réessaierai, et peut-être que j’arriverai à m’habituer aux différences avec la course à pied en plein air.

Et vous ? Courez-vous de préférence à l’extérieur ou en intérieur ?

Quelles sont vos expériences ? S’habitue-t-on à la course sur tapis ?

À bientôt !

Thomas

Envie d'une vie équilibré ?

Recevez gratuitement par e-mail les 2 E-books : 

-> Les 4 commandements du sportif  

-> Le début de votre nouvelle vie

Ces e-books sont le point de départ de votre vie équilibrée !

(Format PDF)

Félicitation ! Vous allez recevoir d'ici quelques minutes votre cadeau par e-mail !