Je n’ai pas toujours su qu’il existait des souris « ergonomiques ». J’ai donc, comme beaucoup, souffert le martyr au bureau sans savoir qu’il existait des solutions !

J’avais mal au dos de la main droite, au dessus de l’avant bras, au niveau de l’omoplate et même à la nuque. Bien sûr, seulement sur le bras droit, côté de la souris ! La douleur en fin de journée était insoutenable, et j’avais même mal en dehors de mes horaires de travail.

J’ai donc décidé d’appliquer jusqu’au bout les principes de l’ergonomie en essayant une souris ergonomique.

Le résultat est au dessus de mes espérances, les douleurs à l’épaule et au bras droit ont complètement disparues.

Dans cet article je vous montre donc à quoi ressemble une VRAIE souris ergonomique et comment elle fonctionne.

Dans mon article sur l’ergonomie « L’ergonomie contre les douleurs au bureau », j’ai expliqué toutes les conséquences du maintien d’une position assise de manière prolongée. J’ai aussi expliqué que pour faire disparaître les douleurs il fallait se rapprocher le plus de la « position neutre »  qui n’induit pas d’efforts « statiques », à l’origine de nos douleurs.

Je savais que les souris standards offraient une prise en main non ergonomique catastrophique. Je savais déjà que mes douleurs à la main, au bras, à l’épaule et à la nuque étaient dues à ça, mais j’avais du mal à trouver un bon modèle de souris et je ne savais pas où l’acheter. J’ai commencé par acheter 2 souris différentes sur lesquelles on pouvait lire « ergonomique ». Elle ne l’étaient pas du tout ! Il n’y a pas de label pour ça et les marques s’en servent pour leur marketing.

J’ai finalement trouvé la perle rare qui a pu faire disparaître mes douleurs ! Je me suis donc tourné vers la marque « Evoluent ». La seule pour laquelle les critiques semblaient unanimes.

J’ai d’abord cherché un magasin sur place à Munich pour pouvoir l’essayer. Je n’ai pas trouvé.

Après avoir donc longement hésité, ne sachant pas trop quoi faire, j’ai décidé de passer commande en ligne sur amazon, quitte à retourner la souris si la taille ou la forme ne me convenait pas. J’ai reçu la souris très bien emballée et dans les délais annoncés par le vendeur.

Le principe d’une bonne souris ergonomique

Cette souris agit  de deux manières :

  1. Une position ergonomique pour faire disparaître les efforts statiques
  2. Des boutons intelligents qui nous économisent des clics et donc de la fatigue musculaire

J’ai mis 1 heure ou 2 à m’habituer à la prise en main et à comprendre le système de boutons / raccourcis. Ensuite, j’ai pris vraiment du plaisir à l’utiliser. Mais le plus important est que mes douleurs dans la main, l’avant bras, l’épaule et la nuque ont disparu au bout de 2 jours !

La prise en main est agréable, on peut « poser » notre main dessus. L’ensemble de la main est en position de détente puisqu’un rebord permet au petit doigt (et donc au reste de la main) de se reposer.

La souris offre des boutons paramétrables très ergonomiques :

Trois boutons pour Cliquer :

On a donc un clic gauche, un clic droit et clic « milieu« .

Les boutons sont sensibles, c’est une petite économie de fatigue musculaire non négligeable.

J’ai programmé les clics gauches et droits comme sur une souris normale. Celui du milieu est programmé en tant que « double clic« . En cliquant une fois sur le bouton du milieu, c’est comme si j’avais cliqué 2 fois avec un clic gauche.

Pour ouvrir un dossier je clic donc une fois au milieu au lieu de 2 fois à gauche. J’économise à chaque fois un clic. A la fin de la journée, je sens la différence !

Deux boutons sont placés au dessus et au dessous du pouce. Ils sont aussi programmables.

J’utilise celui du haut pour faire « précédant » lors d’une navigation sur internet. Encore un micro gain de temps et d’énergie.

Celui du dessous déclenche l’action  » imprim’ Ecran ». Il s’agit d’un choix personnel, on peut paramétrer la souris comme on le veut.

La roulette tourne bien, pas besoin de forcer pour la faire tourner.

Le paramétrage de la souris est facile avec le logiciel livré avec :

La vitesse de défilement du pointeur de la souris est réglable directement sur la souris.

 Pour conclure :

Grâce à cette souris mes douleurs musculaires qui partaient de la main pour remonter dans le bras, l’omoplate, l’épaule, puis la nuque sont entièrement parties. Quel BONHEUR de pouvoir travailler normalement, sans me tordre de douleur à la fin de la journée !

En plus de ça, je suis aussi plus rapide et plus efficace ! J’utilise sans retenue les trois boutons programmables. Mes collègues se sont étonnés de la rapidité avec laquelle je pouvais ouvrir et manipuler mes documents. Rajoutez à ça un bureau d’ordinateur rangé et organisé, et c’est le TOP de la performance 😉

Pour reprendre un des commentaires que j’avais lu sur la page du vendeur sur Amazon :

« Cette souris devrait être remboursée par la sécurité sociale ! »

En effet, ne serait-il pas plus judicieux de subventionner l’utilisation de matériel ergonomique plûtot que de vider les caisses du système de santé pour payer les médicaments et visites chez le médecin ? Ne serait-il pas plus avantageux pour nous, le système de santé et les employeurs, de traiter le problème à la source, et non juste les symptômes ? Probablement.

En attendant, on peut au moins régler le problème pour nous, et en parler le plus possible autour de nous. Faites passer le mot ! 😉

Voici le lien du modèle LARGE sur amazon. Pour moi comme pour ma copine, qui a les mains plus petites que moi, la taille correspond. Je pense que le modèle « small » doit vraiment être très (trop) petit.

Si vous décidez de vous équiper de cette souris, je vous recommande aussi de lire mon article « L’ergonomie contre les douleurs au bureau » , vous pourrez ainsi adopter une stratégie d’ergonomie globale, profitable sur le court terme (plus de douleurs) comme sur le long terme (pour éviter les problèmes de dos, hernies discales, sciatiques ou autres).

_____

La rédaction d’un article et sa relecture me prenant du temps, pour être informé directement par mail de la parution de nouveaux articles vous pouvez vous abonner à la Newsletter.

Share This