sport en entrepriseSur le blog j’ai expliqué à plusieurs reprises à quel point l’immobilité et le fait de travailler assis était mauvais pour notre santé.

Cela déforme notre posture, induit des problèmes de dos, des douleurs musculaires, des maux de tête et cela réduit notre métabolisme de base. Les personnes qui ont tendance à facilement prendre du poids, en gagnent d’autant plus en travaillant assis toute la journée.

Sur le blog il est vrai que je donne des conseils pour apprendre à s’organiser et trouver le temps de faire du sport, en dehors du travail. Mais même en faisant beaucoup d’efforts pour être actif (- active) en dehors des horaires de travail, le déséquilibre est là, et difficile à combattre :

8 heures d’immobilité par jour au travail, contre 1 à 2 heures d’activité physique sur notre temps libre

Et si la solution était de faire du sport en entreprise ?

Est-ce que toutes les tâches que l’on effectue au travail nécessitent absolument d’être assis (-se ) ?

Pourquoi ne pas travailler debout de temps en temps ?

Et pourquoi ne pas travailler en marchant ?

Pourquoi faire du sport en entreprise ?

Faire du sport en entreprise, c’est quelque chose qui me trotte dans la tête depuis un moment.

J’avais lu quelque part un article parlant de cette tendance à travailler en marchant, venue des États-Unis.

Je travaille assis, en prenant soin de respecter les règles de base de l’ergonomie, ainsi qu’en faisant régulièrement des pauses pour m’étirer, et c’est vrai que cela aide.

J’ai très bien remarqué que dès que je « sautais » ces petites pauses et étirements, les douleurs à la nuque et les maux de tête en fin de journée revenaient très vite.

En plus de cela, vous l’avez peut-être remarqué vous aussi, le fait d’être debout, appelle à l’action alors que le fait d’être assis nous « paralyse ».

Quand on est assis depuis 2 heures et que l’on doit aller chercher un dossier dans le bureau d’un collègue, il arrive qu’on se dise : « mmm oui, mais là, je suis assis (-se) … J’irai le chercher tout à l’heure …».

A l’inverse, quand on est debout notre corps est par défaut en mode « actif ». Prêt à passer à l’action. On attaque plus facilement ce que l’on a à faire, on est plus motivé (-ée), on entreprend plus facilement.

Cette année j’ai aussi passé quelques temps en Espagne, pour le suivi de la construction d’une usine.

J’ai donc passé plusieurs semaines « sur le chantier ». C’est tout l’inverse de mon quotidien de bureau. Sur le chantier, j’ai passé beaucoup de temps à marcher dans l’immense usine, à l’intérieur comme à l’extérieur, à monter en haut des cuves pour vérifier ci ou ça etc … Bref j’ai bougé !

Et durant ces périodes-là où j’étais actif en travaillant, je n’ai jamais eu mal au dos ! Et bien qu’étant épuisé le soir en rentrant à l’hôtel, il s’agissait d’une fatigue saine, je me sentais bien. Le soir, je n’ai jamais eu de mal à me motiver pour ressortir courir !

Un autre détail important : Après avoir passé la journée sur l’usine, c’est clair que le soir je tombais de fatigue. Je me suis toujours endormi instantanément ! Quel bonheur !

Mais alors comment faire pour bouger et être actif (-ve) au bureau ? Comment faire du sport en entreprise ? Plus précisément, comment faire du sport tout en travaillant ?

En fait, il y a de nombreuses tâches qui peuvent être faites en marchant !

Comment faire, pour faire du sport en entreprise ?

Il est possible de travailler en marchant, en s’équipant un peu :

  • Un bureau à hauteur réglable. On en trouve de plus en plus, parfois avec un levier pneumatique à actionner manuellement, ou même électriques. Si je me rappelle bien il me semble en avoir vu 2 chez IKEA !
  • Un tapis roulant. On peut utiliser un tapis de fitness et le « bricoler » pour réussir à l’intégrer sur / dans notre bureau. C’est possible mais pas toujours évident. Il existe des tapis spéciaux, plus adaptés :

sport en entrepriseAux États-Unis le concept prend de l’ampleur et il existe même un fabricant spécialisé dans la fabrication de tapis pour marcher au bureau.

Leur particularité ?

Contrairement aux tapis de marche type fitness, il n’y a pas de « tableau de bord » à l’avant du tapis. On peut donc facilement les glisser sous le bureau

Un boîtier de commande déporté qu’on peut placer sur le bureau permet de régler la vitesse du tapis.

Ces tapis permettent de marcher de 0,64 km/h à 6 km/h, ce qui évite de se déstabiliser en travaillant.

Certes l’intensité d’effort est faible, mais bien plus importante qu’en étant assis, et sur nos 8 heures de travail quotidiennes, on peut probablement réussir à en valoriser 2 ou 3 en marchant !

Sur certains modèles, le tapis s’arrête de tourner si l’on arrête de marcher, pratique non ? 🙂

Voici le site du principal fabricant américain, si vous souhaitez jeter un œil :

http://www.lifespanfitness.com/tr1200-dt3-under-desk-treadmill

Je ne suis malheureusement pas sûr qu’on puisse trouver ces tapis en Europe (et au Canada ? Pas sûr non plus !)

Mise à jour Mars 2015 : SI ! Il y a un très bon fabricant Belge ! Voici le lien de leur site internet :

http://www.evowalkdesk.com/fr/product.html

Voilà, j’ai partagé avec vous un de mes rêves (projet) dans cet article.

Je ne sais pas encore où, ni quand, j’arriverai à tester tout cela. Soit à la maison, soit en entreprise. Pour le tester en entreprise, je pense que je proposerai à mon employeur de financer moi-même le bureau à hauteur réglable ainsi que le tapis (cela évite de faire des jaloux -ses dans l’entreprise).

Voici maintenant quelques photos de bureaux adaptés pour travailler en marchant. Cela donne des idées !

  sport en entreprise sport en entreprise sport en entreprise Sources des images : http://officewalkers.ning.com/

Et vous ? Tenté(-ée) par l’expérience ?

Qu’en pensez-vous ?

Donnez-moi votre avis sur le sujet !

Share This